Les couvertures à avoir

Selon les besoins de votre cheval et le climat de la région où il vit 🐴

 

 

Couvertures du cheval : le nécessaire à avoir

Si vous avez lu la fiche sur les couvertures, vous savez qu’il existent beaucoup de modèles de couverture différents.

Bien entendu, il n’est pas obligatoire de couvrir un cheval (sauf ci celui-ci est tondu). Il n’est pas non plus obligatoire de tondre un cheval…

Ces deux pratiques dépendent vraiment du cheval et de la vision de son cavalier. Cependant si vous décidez de couvrir un cheval, vous devez être vigilant quant aux couvertures que vous lui mettez afin qu’il n’ait pas trop chaud (ou froid s’il est tondu).

Si vous avez décidé de couvrir votre cheval cet hiver,  cette fiche pratique va vous aider à acquérir les couvertures nécessaires pour passer l’hiver, ni plus, ni moins ! 

 

Les couvertures à avoir pour un cheval tondu

On tond les chevaux qui on un entrainement soutenu et régulier afin d’éviter qu’ils ne transpirent et qu’ils tombent malade. Cependant, le fait de tondre un cheval le prive de sa barrière de protection naturelle (son poil d’hiver).

La gestion des couvertures pour un cheval tondu est donc délicate et demande d’être équipé correctement afin que le cheval soit au chaud tout l’hiver. 

Exemple d’une couverture d’écurie Equitheme

 

L’enjeu des couvertures pour un cheval tondu est alors double : puisqu’il n’a plus ses poils pour le protéger, il ne doit surtout pas avoir froid mais il ne doit pas non plus avoir trop chaud. Dans les deux cas il risquerait le coup de froid (ou pire).

Cependant, vous n’avez pas pour autant besoin d’acheter 50 couvertures avec des grammages différents !

 

Voici une liste qui vous permettra d’acquérir le stricte minium pour un cheval tondu :

Non obligatoire : Une chemise en coton. Certains cavaliers aiment placer une couverture en coton pour préserver la peau du cheval des frottement ou des brins de paille / copeaux qui viennent souvent se nicher sous la couverture « principale » du cheval (il n’est pas faux que les copeaux et la paille grattent).

Obligatoire : Une couverture polaire ou une couverture fine de 100 grammes. Une couverture fine est très utile à la demi saison ! Elle est également utile lorsqu’il fait très froid et vient renforcer le grammage de la couverture d’extérieur.

Obligatoire : Une couverture de paddock imperméable de 200 grammes. Utile tout au long de l’hiver pour tenir chaud et protéger de la pluie lorsque le cheval est au paddock. Vous pouvez y ajouter la couverture polaire en dessous lorsque les températures chutent pendant la nuit si le cheval dort dehors par exemple.

Non obligatoire suivant les cas : une couverture de boxe 150 ou 200 grammes. Cette couverture est utile seulement si le cheval dort en boxe la nuit et que les températures chutent en dessous de 5°. (cf la fiche pratique des grammages)

Obligatoire : Une couverture imperméable sans grammage. Très utile à la demi saison lorsque le temps est pluvieux et que le cheval vient d’être tondu ou que son poil commence à repousser. Cette couverture permet de maintenir le cheval au sec. Elle peut être combinée avec une couverture polaire s’il fait frais.

 

Les couvertures à avoir pour un cheval qui n’est pas tondu

Couvrir un cheval qui n’est pas tondu permet d’éviter qu’il fasse son poil d’hiver et donc d’éviter de le tondre. En effet, le poil d’hiver des chevaux met beaucoup de temps à sécher lorsque le cheval transpire. Le cheval risque alors d’attraper un coup de froid.

On couvre également les chevaux lorsque les températures chutent. Cela permet de leur apporter plus de confort. Il en est de même pour les vieux chevaux.

Un cheval qui n’est pas tondu est nettement moins compliqué à couvrir qu’un cheval tondu. La problématique étant qu’il n’ait pas chaud car il a toujours ses poils bien qu’ils soient courts.

 

Voici le nécessaire de couvertures à avoir pour un cheval non tondu :

Non obligatoire : Une chemise en coton.

Non obligatoireUne couverture imperméable sans grammage. Le cheval à toujours ses poils, il sera donc protégé naturellement contre la pluie à la demi saison mais cela ne vous empêche pas de le maintenir au sec en le couvrant avec cette couverture. On aurait même tendance à vous conseiller de le faire.

Obligatoire : Une couverture de paddock imperméable de 150 grammes. Très utile pendant l’hiver surtout si le cheval vit en paddock !

Obligatoire suivant les cas : Une couverture polaire. Utile si le cheval dort en boxe. Utile également si le cheval est en paddock lorsque les températures chutent, vous pouvez la combiner à sa couverture de paddock.

Obligatoire : Une couverture séchante. Très utile puisque le cheval possède toujours son poil bien qu’il soit court, il n’est donc pas à l’abris de transpirer ! Une couverture séchante vous permettra de le sécher rapidement et efficacement après une séance de travail ou un trotting. Vous pourrez alors le recouvrir ou le remettre en boxe ou paddock sans craindre un coup de froid.

 

Exemple d’une couverture séchante Paddock Sport

 

Vous voilà maintenant au point pour acquérir le nécessaire qui vous permettra de maintenir votre cheval au chaud tout l’hiver, que celui-ci soit tondu ou pas !

Bien entendu, avoir le bon équipement ne suffit pas. Il faut également savoir l’utiliser.

On ne le répétera jamais assez : couvrir un cheval ne doit pas être pris à la légère. Un cheval couvert doit être surveillé car il ne doit en aucun cas transpirer sous sa couverture ( ou avoir froid s’il est tondu). 

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter les pages suivantes :

Gérer les grammages des couvertures

Apprenez à gérer les grammages des couvertures de votre cheval pour qu’il n’ait jamais trop chaud ou trop froid !

Les couvres reins

Apprenez à acheter le couvre reins qui conviendra à vos séances de travail.

Enfin, assurez-vous d’acheter vos couvertures à la taille de votre cheval en apprenant à prendre ses mensurations et à les reporter sur le guide des tailles des couvertures !

Ces articles peuvent vous intéresser …

Comment enlever la graisse ou l’odeur du goudron sur les doigts ?

Comment enlever la graisse ou l’odeur du goudron sur les doigts ?

Pour bien entretenir les sabots de son cheval, il est important de graisser au moins 1 fois par semaine. Généralement, les cavaliers utilisent de la graisse ou alors du goudron. Très odorant, l’odeur du goudron reste parfois pendant plusieurs jours sur les mains des cavaliers. C’est pour cela qu’Equiswap vous partage ses meilleurs conseils et astuces pour faire disparaitre l’odeur.

lire plus
Mon cheval s’encapuchonne : Quel mors peut m’aider ?

Mon cheval s’encapuchonne : Quel mors peut m’aider ?

Votre cheval s’encapuchonne régulièrement? Avant toute chose, il est important de comprendre : pourquoi son cheval réagit-il de cette manière. Une fois le problème analysé, plusieurs solutions s’offrent à vous. Le travail du cheval dans un premier temps et le changement de mors dans un deuxième temps si nécessaire. Pour plus d’informations, cliquez sur l’article.

lire plus
ultricies risus. venenatis, in Donec Nullam leo. commodo sed Donec dolor. diam