La fiche pratique des couvre-reins du cheval

Pour un cheval au chaud même quand il est monté 🐎

L’hiver est là, les températures chutent, il est temps de protéger votre cheval du froid ! Pour cela, vous lui mettez une couverture qui lui tient bien chaud lorsqu’il est en boxe ou au paddock. Mais vous devez également vous préoccuper de s’il a froid (ou pas) pendant vos séances de travail en lui mettant un couvre-reins.

Pourquoi mettre un couvre-reins au cheval ?

Comme son nom l’indique, le couvre reins sert à garder les reins du cheval au chaud. Il s’utilise exclusivement lorsque le cheval est sellé. Il permet de protéger les reins du cheval (zone fragile) du froid le temps que celui-ci s’échauffe pendant sa détente.

Si vous couvrez votre cheval parce qu’il est tondu, vous devez impérativement lui mettre un couvre-reins pendant votre détente. Bien entendu, si les températures sont à la hausse comme durant la fin de l’hiver et le début du printemps, vous pouvez vous en passer. Mais si vous voulez monter au début de l’hiver et pendant l’hiver, le couvre-reins est obligatoire.

Si vous couvrez votre cheval, mais qu’il n’est pas tondu, vous n’êtes pas obligé de lui mettre un couvre-reins au début de votre séance de travail. Il est toutefois conseillé de mettre un couvre-reins à votre cheval si les températures ont vraiment chuté ou s’il fait vraiment froid.

Attention ! Lorsque le cheval est détendu, vous devez enlever le couvre-reins afin qu’il n’ait pas chaud et qu’il ne transpire pas.

Les différents modèles de couvre reins

Il existe différents modèles de couvre-reins et différentes matières. Tantôt en polaire, tantôt molletonné, les systèmes d’attache varient également. Voici les informations que nous vous avons classifiées afin de vous aider dans l’achat de votre couvre-reins.

Couvre reins : les différentes matières

On utilise différentes matières pour confectionner les couvre-reins. Tantôt en polaire, en laine ou en matière imperméable, elles ont toutes une utilité bien précise.

Le couvre-reins en polaire : 

La polaire étant une matière douce et chaude, elle est parfaite pour tenir chaud en plein hiver. Méfiez-vous cependant de la météo, car un couvre-reins en polaire n’est pas imperméable…

 

Le couvre-reins imperméable 

Les couvres-reins imperméables sont parfaits pour maintenir les reins du cheval au sec par temps pluvieux.

Certains modèles de couvre-reins sont doublés en polaire. D’autres sont molletonnés. Si ce n’est pas le cas du vôtre, vous pouvez le superposer à un couvre-reins en polaire afin qu’il tienne chaud en plus de protéger de la pluie. Mais attention, ce système n’est pas très pratique, il vaut mieux investir dans un couvre-reins 2 en 1. 

Le couvre reins réfléchissant

Les couvre-reins en matière réfléchissante sont parfaits lorsque vous montez à la tombée de la nuit, car ils permettent de réfléchir la lumière et donc de vous rendre visible par les vélos ou les automobilistes. Sécurité garantie !

couvre-reins polaire
couvre-reins-imperméable-equitheme
couvre-reins réfléchissant

Couvre reins polaire Equitheme

Couvre reins imperméable  Equitheme

Couvre reins : les différents systèmes d’attache 

Comme pour les matières, il existe différents systèmes d’attache. Il n’y a pas de meilleurs systèmes que d’autres, le tout est de trouver celui qui vous convient le mieux pour monter.

L’attache sous les quartiers de la selle

Il s’agit du modèle de couvre reins le plus classique. Le couvre reins doit être placé sous les quartiers de la selle, il vient se fixer devant le pommeau de la selle avec un système de scratch.

Ce modèle de couvre-reins est très pratique pour l’ajustement au cheval, il est bien maintenu par la selle et bouge peu lorsque le cheval se met en mouvement. Idéal si vous montez plusieurs chevaux !

L’attache aux sanglons de la selle

Directement fixé aux sanglons de la selle, ce modèle de couvre reins demande un ajustement précis au cheval. Il est néanmoins très pratique pour le cavalier, car les côtés du couvre-reins ne gênent pas la descente de jambe. Il est également très facile à fixer et à enlever tout en restant à cheval.

L’attache au pommeau de la selle

Ce modèle de couvre-reins se fixe par des bandes scratch au pommeau de la selle. Les côtés du couvre-reins passent ou au-dessus ou au-dessous de la jambe du cavalier. Cela peut être gênant pour le cavalier qui peut sentir ses jambes bloquées par le couvre-reins. Si le couvre-reins est en polaire, il peut avoir un effet savonnette sur une selle en cuir.

couverture padd
couvre-reins cheval attache
couvre-reins cheval attache

Crédit photo Padd

Crédit photo Fouganza

Crédit photo Padd

Si le cheval que vous montez n’est pas habitué à porter un couvre reins, il est conseillé de le longer dans un premier temps sellé et avec le couvre reins afin qu’il s’y habitue. Cela vous évitera sûrement quelques ruades une fois que vous serez sur son dos. 

En ce qui concerne la taille des couvre-reins, vous pouvez vous reporter au guide des tailles des couvertures afin d’identifier la taille qui conviendra à votre cheval. Il faudra vous reporter à sa hauteur de garrot et la longueur de son dos.

Contrairement aux couvertures, les couvres-reins représentent moins d’enjeux en ce qui concerne le confort du cheval. Vous pouvez donc vous rassurer s’il est un peu petit ou un peu grand, cela n’aura pas d’incidence sur le cheval. Il risquera juste d’être un peu compliqué à attacher ou à rester fixe sur le dos du cheval.

Découvrez nos autres fiches pratiques à propos des couvertures du cheval :

Gérer les grammages des couvertures
Les couvertures
Les couvertures à avoir

Pour vous aider à choisir au mieux votre couverture, nous avons créé un guide des tailles des couvertures du cheval très complet, n’hésitez pas à le consulter !

Ces articles peuvent vous intéresser …

Entretenir son matériel d’équitation en mouton

Entretenir son matériel d’équitation en mouton

En équitation, de plus en plus de matériel est en mouton. La crainte des cavaliers autour de ce matériau repose principalement sur son entretien.  Découvrez donc aujourd’hui comment entretenir votre matériel d’équitation en mouton ! Pourquoi entretenir son...

lire plus
Pieds du cheval : quelles pathologies ?

Pieds du cheval : quelles pathologies ?

Au quotidien, les pieds du cheval sont sujets à de nombreuses agressions extérieures pouvant découler sur des affections podologiques plus ou moins graves. Parmi celles-ci, la gale de boue, les fourchettes pourries et les abcès, seimes et bleimes sont les plus...

lire plus