Étriers d’équitation : comment les choisir ?

par | Nov 11, 2021 | Matériel cavalier, Matériel équestre

En équitation, il est important de veiller à sa sécurité. Il est donc important de choisir les étriers d’équitation les plus adaptés afin de garantir confort, sécurité et technicité.

Afin de vous guider dans vos recherches, nous vous proposons un article qui s’appuie sur 5 critères de choix afin d’avoir un étrier d’équitation adapté.

Pourquoi choisir un étrier d’équitation adapté ? 

L’étrier d’équitation est un équipement qui permet de reposer le pied du cavalier afin d’apporter de la stabilité et de l’équilibre à celui-ci. Il est relié à la selle par une pièce en cuir appelée étrivière qui est en contact avec la jambe du cavalier. L’étrier joue un rôle d’amortisseur, de stabilisateur et peut aider à corriger certains défauts du cavalier.

Aujourd’hui, l’étrier n’est plus qu’un simple équipement de la selle, il est un réel facteur de performance pour le cavalier. De nombreuses marques se sont spécialisées afin de proposer un produit innovant et avec une réelle technicité.

Un des arguments principaux des étriers modernes est la sécurité du cavalier. On a déjà tous connu un cavalier qui après avoir chuté s’est fait traîner sur le sol durant plusieurs mètres, car son pied était coincé dans l’étrier, n’est-ce pas ? Actuellement, c’est le scénario que les constructeurs et commerçants d’étriers souhaitent éviter. Plusieurs types d’étriers de sécurité existent afin de répondre aux besoins et aux préférences de chacun, mais il faut garder en tête que posséder un étrier de sécurité permet de fortement limiter les risques de blessures et d’accidents en cas de chute.

Les 5 critères de choix d’étriers pour l’équitation 

  1. La sécurité 
  2. L’amortissement
  3. La technicité 
  4. Le design 
  5. Le prix 

La sécurité

Comme nous l’avons vu, la sécurité est un élément important dans le choix d’un étrier d’équitation. Aujourd’hui, il existe différentes déclinaisons de modèles sécuritaires.

etriers-dequitation-securite
Crédit : Sellerie Plus

La version la plus simple est celle de l’élastique à l’extérieur de l’étrier. Ce modèle est très utilisé pour les cavaliers débutants,car l’élastique se détache automatiquement en cas de forte pression. De plus, c’est un modèle très peu coûteux et donc accessible à tous les cavaliers.

Étriers d'équitation
Crédit : Flex-on 

Ensuite, il existe des étriers qui possèdent le même principe d’une partie extérieure qui se détache en cas de chute. C’est une innovation qui a été adoptée par la plupart des grandes marques afin d’associer la technicité de leur produit et une sécurité supplémentaire. Généralement, il s’agit d’une pièce en caoutchouc qui se détache en cas de pression.

Étriers
Crédit : Freejump

Enfin, il existe également des étriers qui possèdent des branches extérieures flexibles. La différence avec le modèle précédent repose sur le fait que la branche ne se détache pas complètement en cas de chute, mais elle vient simplement s’ouvrir pour laisser passer le pied du cavalier. De nombreuses finitions existent selon les préférences (caoutchouc, métal…). Généralement, ce type d’étrier est tout de même plus onéreux que les précédents modèles présentés plus haut.

 

L’amortissement 

Aujourd’hui, les cavaliers cherchent de l’amortissement dans leurs étriers d’équitation. Le rôle amortisseur de l’étrier permet degagner en confort lorsque le cavalier est à cheval, c’est notamment un argument clé pour les cavaliers professionnels qui montent plusieurs chevaux par jour.

Globalement, il existe différents types d’amortis en fonction des ressentis du cavalier. Certains cavaliers peuvent facilement monter à cheval sans avoir besoin d’un amorti tandis que pour d’autres il s’agit d’un impératif qui passe même avant la sécurité.

L’amorti se retrouve au niveau du plancher de l’étrier. Il peut s’agir d’un coussin placé sous la semelle du plancher ou encore d’amortisseurs standards. Notons que différentes intensités d’amorti existent selon les préférences. Découvrez comment bien choisir le meilleur amortisseur en équitation.

La technicité 

Outre la sécurité et l’amortissement, certains étriers se spécialisent afin de répondre à un besoin particulier. Ainsi, il est possible de retrouver des étriers spécifiquement légers, lourds, inclinés…

Selon les disciplines, il est parfois utile d’avoir un étrier plus ou moins lourd. Pour cela, il est important de jouer sur lematériau choisi. Globalement, les étriers en plastique ou en carbone sont plus légers et favorisés par les cavaliers d’obstaclesafin de pouvoir avoir une liberté de la jambe.

En revanche, les étriers en aluminium ou en métal sont plus lourds et privilégiés par les cavaliers de dressage afin de limiter les mouvements de la jambe. Cependant, le poids des étriers dépend davantage des préférences de chaque cavalier.

De plus, les nouveaux étriers du marché proposent souvent une certaine inclinaison du plancher. Le plancher de l’étrier est unfacteur important dans le confort du cavalier lorsqu’il monte à cheval. Déjà, la largeur du plancher joue un rôle dans la répartition des chocs et des déséquilibres. Globalement, un plancher plus large sera beaucoup plus confortable pour le cavalier. 

Ensuite, il est possible de jouer sur l’inclinaison du plancher pour libérer les douleurs exercées sur la cheville du cavalier. Ainsi, en disposant d’un plancher déjà incliné, le cavalier n’aura pas besoin de forcer sur sa cheville afin de baisser son talon.  

Crédit : Edward Dalmulder                   

Le design 

Sur le marché des étriers, il y en a pour tous les goûts ! Fini l’époque des simples étriers monochromes en fer gris, aujourd’hui il est possible de reproduire l’arc-en-ciel avec les étriers d’équitation ! Premièrement, il existe différents matériaux dans les étriers : aluminium, carbone, plastique, métal… Le choix est technique avec les propriétés de chaque matériau, mais également esthétique en fonction des préférences de chaque cavalier.

De plus, il est également possible de personnaliser ses étriers en fonction de ses goûts. De nombreuses marques proposent des déclinaisons différentes et il est même parfois possible de faire appel à un configurateur pour avoir un étrier unique !

Le prix

Enfin, le prix est un élément clé dans le choix d’un étrier. Globalement, il existe des étriers pour chaque budget, mais il faut garder en tête que les modèles les plus techniques sont à un prix plus élevé afin de couvrir les frais de recherches et de brevets réalisés en amont.

Un étrier d’équitation classique débute dans les 20€ et les modèles les plus innovants débutent dans les 200€ en fonction des marques et des particularités. Tout comme les autres équipements d’équitation, les matériaux ont une place importante dans le prix du produit final. Ainsi, un étrier en aluminium ou en carbone de haute qualité sera à un prix bien plus élevé que du simple plastique.Pour conclure, il existe une multitude de modèles d’étriers qui permettent de répondre à des besoins précis des cavaliers. L’étrier est un équipement primordial dans la sécurité du cavalier, son choix n’est donc pas à négliger. Pour cela, il est nécessaire de garder en tête la sécurité, l’amortissement, le prix ou encore le design.  

Ces articles peuvent vous plaire …

Entretenir son matériel d’équitation en mouton

Entretenir son matériel d’équitation en mouton

En équitation, de plus en plus de matériel est en mouton. La crainte des cavaliers autour de ce matériau repose principalement sur son entretien.  Découvrez donc aujourd’hui comment entretenir votre matériel d’équitation en mouton ! Pourquoi entretenir son...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire