Fourchettes pourries chez le cheval : Comment les soigner ?

par | Août 31, 2021 | Pathologies

En période de forte humidité, le pied du cheval est sujet à de multiples atteintes podologiques (abcès,seimes…) auxquelles la fourchette pourrie n’échappe pas !

Cette affection touche un grand nombre de chevaux et peut être liée à différentes causes comme des problèmes d’hygiène, de parage ou d’humidité. La fourchette pourrie est très douloureuse pour le cheval qui utilise généralement sa fourchette pour jouer le rôle d’amortisseur lorsqu’il se déplace. Il est donc nécessaire d’agir rapidement pour soigner cette pathologie.

Quelles sont les causes des pieds pourris chez le cheval ?

Causes fourchettes pourries

La fourchette pourrie du cheval est une infection fongique causée par le développement de champignons. Comme son nom l’indique, elle concerne la fourchette du pied et elle touche également les lacunes latérales du sabot en créant une dégénérescence des tissus. Il est primordial de traiter rapidement cette affection afin d’éviter une infection bactérienne.

La fourchette pourrie chez le cheval peut être liée à différentes origines. Il est important de pouvoir déceler la réelle origine afin d’opter pour le traitement adapté et d’éviter le risque d’un nouveau développement de pied pourri.

  • L’humidité est une des premières causes de développement de fourchette pourrie. Les sols humides participent en effet au développement des champignons, comme dans le cas de la gale de boue;
  • Un box non entretenu peut également favoriser le développement des champignons et le déclenchement du pied pourri;
  • Un manque de soin et des pieds non curés sont également à l’origine de potentielles fourchettes pourries. En effet, certains résidus peuvent s’accumuler dans le pied du cheval (crottin, urine, sable, terre…) et offrir un climat favorable aux champignons à l’origine de cette affection.

Comment détecter les fourchettes pourries chez le cheval ?

La fourchette pourrie du cheval se détecte assez facilement, car elle possède des symptômes assez singuliers. Notons que certains chevaux sont plus aptes à développer cette pathologie que d’autres. C’est principalement le cas des chevaux ibériques qui possède une tendance à encasteler, c’est-à-dire un resserrement des talons.

On peut reconnaître le pied pourri aux symptômes suivants :

  • Développement d’une mauvaise odeur au niveau des pieds;
  • Fourchette qui devient molle;
  • Fourchette qui présente des trous;
  • Fourchette qui s’effrite et se décompose.

Une fois ces symptômes détectés, il faut agir rapidement pour soulager le cheval qui risque alors d’être gêné dans sa locomotion.

Comment soigner les fourchettes pourries chez un cheval ?

Le traitement de la fourchette pourrie du cheval s’effectue en deux étapes : le nettoyage et le traitement. Dans un premier temps, on cherche à curer le pied afin d’avoir un pied propre et sec. Ensuite, il est nécessaire de procéder à l’application de produits dédiés au traitement de la fourchette pourrie.

soigner des fourchettes pourries

Le nettoyage du pied atteint par la fourchette pourrie

Pour pouvoir appliquer le traitement, il est nécessaire de procéder à un nettoyage complet du pied du cheval. Pour cela, la douche est à proscrire, car le pied est déjà trop humide.

Il est alors conseillé de procéder à un nettoyage à la brosse et au cure-pied puis d’appliquer une solution d’eau oxygénée ou d’antiseptique pour purifier le pied et éliminer les potentielles petites infections présentes. Il faut ensuite s’assurer de sécher le pied une fois ces produits absorbés afin de ne pas bloquer l’humidité et dans le pied et aggraver le pourrissement de la fourchette.

Une autre méthode efficace est de procéder à un « masque » d’argile sur le pied du cheval. L’argile possède de nombreux bénéfices quant à la régénération des tissus et elle possède la propriété d’assainir et de sécher naturellement. Il est alors conseillé d’appliquer l’argile pendant 30 min sur la fourchette puis de procéder aux soins quotidiens.

Le traitement de la fourchette pourrie

Plusieurs produits contre la fourchette pourrie existent sur le marché. Ils ont pour objectif d’éliminer les champignons et les bactéries, d’évacuer l’humidité et d’assainir le pied du cheval. Attention cependant à ne pas utiliser du goudron ! C’est une erreur faite par un bon nombre de cavaliers qui aggrave la fourchette pourrie en enfermant l’humidité dans le pied.

Pour en savoir plus sur les effets du goudron, n’hésitez pas à consulter notre article sur les soins quotidiens du pied du cheval ! Deux solutions existent alors : un traitement naturel ou un traitement chimique.

Le traitement naturel consiste à réaliser sa propre formule soignante. Pour cela il faut :

o   300gr à 500gr d’argile;

o   De l’eau;

o   10 cuillères à soupe de miel de thym;

o   10 cuillères à soupe d’aloe vera;

o   50 ml de vinaigre de cidre;

o   2 (15 gouttes par huile) ou 3 (10 gouttes par huile) huiles essentielles.

Une fois ce mélange préparé, il faut l’appliquer régulièrement sur la fourchette pourrie du cheval et la laisser poser. Elle s’éliminera naturellement.

Le traitement chimique repose quant à lui sur l’application de produits trouvables en sellerie ou chez le vétérinaire.

Prévenir les pieds pourris chez un cheval ?

prévenir les fourchettes pourries du cheval

Après avoir traité la fourchette pourrie du cheval, il est important de prendre régulièrement soin du pied afin de prévenir une nouvelle apparition de cette pathologie.

Tout commence avec une attention particulière au cadre de vie du cheval :

  • Nettoyer régulièrement les box;
  • Éviter les passages à répétitions dans les flaques d’eau et les sols humides;
  • Sécher obligatoirement le pied dès qu’il est humide…

Après le traitement, il est conseillé d’appliquer régulièrement du goudron sur le pied du cheval. Attention, le goudron est à appliquer uniquement si le pied du cheval est sec et il ne faut pas en appliquer sur la paroi externe !

Le goudron va alors avoir comme propriété de créer une barrière protectrice qui empêche la pénétration de l’humidité dans le pied. Ce produit est à alterner avec une graisse à pied ou une huile adaptée aux besoins du cheval en fonction des saisons.

Pour conclure, la fourchette pourrie est une affection fréquente chez le cheval et elle nécessite une attention particulière pour être soignée. Bien qu’elle paraisse inoffensive, la fourchette pourrie présente des risques pour le pied du cheval qui devient douloureux et empêche une bonne locomotion.

Il faut donc agir dès l’apparition des premiers symptômes en optant pour des produits de nettoyage et de traitement du pied.

Newsletter

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de Confidentialité. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur les liens de désabonnement présents dans les e-mails ou en nous écrivant à fanny@equiswap.com.

J'ai lu et accepte les termes et les conditions

Ces articles peuvent vous plaire …

Parasites externes du cheval : desquels faut-il se méfier ?

Parasites externes du cheval : desquels faut-il se méfier ?

Chez le cheval, les parasites externes peuvent être source d’affections cutanées, d’allergies ou de maladies. Ces parasites sont rencontrés au quotidien dans l’écurie ou en extérieur et peuvent prendre la forme de champignons, poux, acariens, tiques ou encore...

lire plus
Mouche du cheval : comment les éloigner ?

Mouche du cheval : comment les éloigner ?

Dès le début du printemps, les mouches envahissent les écuries et posent de nombreux problèmes au quotidien. Si les mouches sont juste des nuisibles pour certains chevaux, d’autres en sont réellement sensibles. Elles sont généralement attirées par la saleté, la...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire