Protège-dos d’équitation : comment bien le choisir ?

par | Août 12, 2021 | Matériel cavalier

Comment choisir un protège-dos d’équitation ? A cheval, il est important de se munir des protections adéquates afin de garantir sa sécurité. Si le casque est obligatoire, le protège-dos ne l’est quant à lui pas, si ce n’est en concours complet. Cependant, l’utilisation d’un protège-dos peut sauver des vies.

Il est alors primordial de choisir le modèle adapté afin de protéger le cavalier dans les situations les plus critiques. Nous vous proposons aujourd’hui un article complet afin de vous guider dans vos recherches du meilleur protège-dos d’équitation ! 

Les différents types de protèges dos en équitation

En équitation, il existe deux types de protèges-dos : les protections dorsales et les air bag. Ce sont deux protections complètement différentes qui ne possèdent pas les mêmes caractéristiques et objectifs.

Protections dorsales

protection dorsale équitation
Crédit : Fouganza – Décathlon

La protection dorsale est une coque de sécurité qui ne protège que le dos, elle peut être articulée ou rigide selon les attentes du cavalier. Ce type de protection est renforcé par une mousse souple afin de garantir du confort et de la sécurité au cavalier.

La protection dorsale se fixe au niveau du ventre du cavalier grâce à des sangles qui permettent le meilleur ajustement en fonction de la morphologie du cavalier et du modèle choisi. Ce sont des protège dos très discrets qui peuvent facilement être dissimulées sous une veste de concours par exemple. Bien évidemment le niveau de protection en est proportionnel : les protections dorsales protègent moins que des gilets de sécurité.

Les protections dorsales débutent aux alentours de 35€ et peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros pour les modèles les plus innovants. Elles peuvent être utilisées dans presque toutes les disciplines, à l’exception du cross où une protection plus complète est nécessaire.

gilet de sécurité équitation
Crédit : Fouganza – Décathlon

Souvent confondu avec le protège dos, le gilet de sécurité a été étudié pour sécuriser le dos (colonne vertébrale) et le buste (reins, cage thoracique, organes) du cavalier en cas de chute. Il repose sur le même principe que la protection dorsale mais il est plus rigide et composé de davantage de plaques de mousse qui ont pour vocation d’amortir les chocs en cas de chute.

Le gilet de protection possède différentes attaches afin de s’ajuster au mieux au corps du cavalier. Il est d’abord possible d’ajuster la longueur du gilet au niveau des épaules, souvent par un système de scratch et il est également possible de le resserrer à la taille par ce même principe. Enfin, le gilet de sécurité se ferme au moyen d’une fermeture éclair placée au centre du torse du cavalier. Attention, il est fortement conseillé de s’aider d’un professionnel lors du choix d’un gilet de sécurité : un gilet mal adapté peut blesser plus qu’il ne protège.

Les gilets de protection débutent aux alentours de 85€ et ils peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros pour des gilets plus sécuritaires et techniques. Généralement, le gilet de sécurité est utilisé par les cavaliers débutants afin de commencer la pratique de l’équitation. Cependant, il est ensuite plus courant de le rencontrer presque uniquement qu’en concours complet car c’est une protection lourde qui peut gêner certains cavaliers dans leurs mouvements.

Air bag

air bag équitation
Crédit : Pénélope Leprevost Store

Ces dernières années, l’airbag s’est développé au sein de l’équitation : il est devenu la nouvelle référence en termes de protection du cavalier. C’est une innovation qui a permis de renforcer la sécurité globale des cavaliers dans toutes les disciplines. Malheureusement, son coût encore très élevé ne permet pas à tous les cavaliers d’en acquérir un. L’airbag fonctionne simplement par un système de cartouche et de cordon qui s’attache à une poignée ou à la selle. Ainsi, dès qu’une forte tension (plus de 30kg à 35kg) est appliquée sur le cordon, la cartouche se déclenche et l’airbag se déploie. Attention, une cartouche ne peut être utilisée qu’une seule fois !

Le gilet air bag possède des avantages majeurs qu’il est impossible de retrouver chez les autres protège dos. Tout d’abord, la rapidité est un élément clé dans le cas des chutes. En effet, l’airbag se déclenche en moins d’une demi-seconde dès lors que le câble relié à la poignée de sécurité est soumis à une forte tension. De plus, en se déployant, l’air bag couvre une large plage quant au buste et au dos du cavalier. Il protège alors la colonne vertébrale, la cage thoracique, le bassin, la nuque et les organes du buste. Enfin, l’airbag permet une certaine liberté de mouvement que les autres protège dos ne proposent pas. L’airbag se présente en fait comme un gilet sans manche qui s’enfile par-dessus une veste, un t-shirt ou un pull, il offre alors une amplitude de mouvement qu’un gilet de sécurité ou qu’une dorsale n’offrent pas. Notons aussi que de nouveaux modèles de gilets airbag se développent de plus en plus afin de permettre d’être intégrés à des vêtements de concours : c’est une parfaite solution pour allier sécurité et esthétisme !

Les airbag débutent aux alentours de 400€ auxquels il faut ajouter le prix unitaire de 25€ par cartouche déclenchée. Notons également qu’il est actuellement impossible de ne porter qu’un gilet airbag en concours complet : il doit impérativement être porté par-dessus un gilet de sécurité !

Il existe deux types de protège dos en équitation : les protections dorsales et les air bag. Ce sont deux équipements complètement différents qui ne possèdent pas les mêmes caractéristiques techniques et le même niveau de protection. Il est important de choisir attentivement le modèle adapté afin de protéger au mieux le cavalier.

Les 5 critères à prendre en compte pour choisir votre protège dos

  • La taille
  • Le niveau de protection recherché (en fonction de la discipline)
  • La fréquence (tous les combien il va être porté)
  • Le prix
  • La situation géographique

La taille

Lors de l’acquisition d’une protection dorsale, il est important de choisir un modèle à la bonne taille afin de protéger au mieux le cavalier et lui éviter l’accentuation de blessures en cas de chute. En effet, un gilet trop serré peut aggraver les dommages en appuyant notamment sur les organes vitaux ou sur les côtes. A l’inverse, un gilet trop grand n’aura quant à lui aucun effet de protection et il risque même de gêner le cavalier dans ses mouvements.

Un protège dos d’équitation doit être placé par-dessus un t-shirt ou un pull. Il faut donc ne pas le choisir trop ajusté pour pouvoir le porter avec des vêtements différents en fonction des saisons.

Plusieurs mesures doivent être réalisées pour que le protège dos soit adapté : au niveau du tour de poitrine, du tour de taille et la longueur entre l’épaule et la taille. Il est possible de mesurer soi-même ses mensurations mais il est fortement conseillé de faire appel à une aide extérieure (proche ou spécialiste en boutique) afin d’obtenir des mesures précises.

La plupart des protections actuellement sur le marché sont ajustables, il est ainsi possible de pouvoir régler dans la mesure du possible son équipement.

Le niveau de protection recherché (en fonction de la discipline)

Choisir protège-dos équitation

En achetant un protège dos, il est important de choisir le niveau de protection adapté en fonction de la discipline pratiquée et des habitudes du cavalier. Globalement, il est possible d’opter pour un modèle plus sécurisant que nécessaire mais l’inverse est impossible.

Les protections dorsales sont soumises à la norme EN1621-2 : Protecteurs dorsaux contre les chocs mécaniques pour motocycliste. Ces protections ne sont donc pas autorisées lors de compétitions où le Niveau 3 est exigé (concours complet, attelage).

Concernant les gilets de protection, il existe 3 niveaux de protection :

–          Le Niveau 1 est le niveau de protection minimal pour un gilet de protection. Il est consacré aux jockeys.

–          Le Niveau 2 est le niveau de protection adapté à la pratique d’une équitation de niveau intermédiaire où les risques de chute sont plus faibles. Ce type de protection est donc utilisable par presque tous les cavaliers.

–          Le Niveau 3 est le niveau de protection adapté à la pratique de l’équitation en compétition. Il permet de protéger le cavalier à pied comme à cheval. Ce type de protection est obligatoire en attelage et en concours complet.

Il n’existe pas de réel niveau de protection quant aux gilets airbag. Cependant, certains modèles protègent davantage que d’autres. Il est alors conseillé d’opter pour un modèle complet en cas d’hésitation car il permettra de protéger la nuque, les cervicales et les lombaires qui peuvent parfois être écartées de la protection suivant les modèles.

La fréquence (tous les combien il va être porté)

Il est important de réfléchir à l’utilisation d’un protège dos avant son achat. En effet, comme nous l’avons précédemment vu, les tarifs d’un protège dos peuvent rapidement atteindre plusieurs centaines d’euros. Il faut donc opter pour un modèle qui correspond à la fréquence d’utilisation.

Ainsi, il ne sera peut-être pas conseillé d’opter pour un gilet air bag avec une pratique occasionnelle de l’équitation, cela représente des frais importants. En revanche, dès lors que le cavalier pratique régulièrement l’équitation, les risques de chute se multiplient et il devient rapidement nécessaire d’investir dans une protection adéquate. Dans le cas d’une pratique ponctuelle en compétition de concours complet par exemple, le centre équestre peut facilement fournir au cavalier le matériel nécessaire le temps de la compétition. Si la fréquence de compétition augmente, il est alors conseillé d’investir pour son propre matériel de protection afin de ne pas dépendre uniquement du prêt.

Le prix

Un des critères les plus importants est le prix : il est nécessaire de réfléchir en amont au budget consacré à l’achat d’un protège dos. Comme nous l’avons vu, les prix des protèges dos sont très variables et ils diffèrent en fonction des modèles. Ainsi, une dorsale ou un gilet de sécurité seront nécessairement moins onéreux qu’un air bag.

Cependant, il est utile de s’interroger quant à l’investissement dans un matériel de qualité : ne vaut-il mieux pas investir davantage pour se protéger et éventuellement sauver sa vie ? Ces choix restent personnels et les points de vue peuvent diverger selon le profil du cavalier. Mais aujourd’hui, il est également possible d’opter pour la seconde main ! La seconde main permet d’acheter un matériel usagé à un prix plus faible. Bien évidemment il est nécessaire d’opter pour un matériel sécurisant et en bon état afin de garantir la sécurité ! Il est également fréquent de pouvoir acheter du matériel de protection lors de ventes privées (notamment sur Private Sport Shop) où le tarif peut rapidement devenir bien plus abordable qu’à plein prix.

Enfin, tous les modèles ne sont pas au même prix ! Vous pouvez tout de même bénéficier d’une sécurité conséquente même avec un petit budget, il suffira alors de s’orienter vers les bonnes marques et les bons modèles en fonction de vos besoins et de vos attentes.

La situation géographique

Enfin, le secteur géographique joue un rôle important dans le choix d’un gilet air bag. Il faut en effet prendre compte des conditions climatiques de votre lieu de vie afin de vous orienter vers la meilleure solution.

En effet, il existe à l’heure actuelle plusieurs modèles qui permettent de répondre aux besoins spécifiques des saisons. Si vous ne souhaitez utiliser votre airbag qu’en été, il vous est alors possible d’opter pour un modèle sans manche, parfait à glisser par-dessus un t-shirt. En revanche, lorsque les températures baissent et que le port de blouson est plus que nécessaire, il peut s’avérer compliqué d’enfiler un gilet air bag. Vous pouvez donc vous tourner vers un modèle à manches longues !

Pour résumer, la sécurité du cavalier est primordiale en équitation afin d’éviter les blessures graves lors des chutes. Pour cela, vous pouvez opter pour plusieurs modèles de protections dorsales : les coques, les gilets de sécurité et les gilets airbag. Tous ces équipements ne sont pas destinés au même public, il s’agit de s’orienter vers le modèle adéquat en fonction de votre budget, votre discipline, votre taille, votre fréquence d’utilisation et votre secteur géographique

N’oubliez-pas, le port d’une protection dorsale et d’un casque aux normes et en bon état peut vous sauver la vie !

Ces articles peuvent vous plaire …

Comment choisir son matériel pour débuter l’équitation ?

Comment choisir son matériel pour débuter l’équitation ?

Pour débuter l’équitation, le cavalier doit se munir d’un matériel spécifique afin d’être en sécurité et de pouvoir monter confortablement. En étant débutant, il est parfois compliqué de savoir quel matériel choisir. Equiswap vous propose donc un article complet pour...

lire plus
Entretenir ses tapis de selle d’équitation

Entretenir ses tapis de selle d’équitation

Entretenir ses tapis de selle d’équitation est une étape très importante dans le nettoyage des affaires d’équitation. Un tapis non entretenu ou alors mal entretenu peut être à l’origine d’allergies cutanées chez le cheval. Il existe différentes méthodes afin de laver...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire