7 critères à prendre en compte pour choisir une selle d’équitation

par | Juil 8, 2021 | Matériel cheval

Comment choisir sa selle d’équitation ? En équitation, le choix d’une selle est très important pour le confort du cheval et du cavalier. En effet, la selle joue le rôle d’intermédiaire entre les deux et elle doit donc être parfaitement adaptée pour éviter de causer des blessures au cheval. 

Une selle mal adaptée peut effectivement être à l’origine de plaies superficielles et de gênes dans la locomotion du cheval. La meilleure solution afin d’éviter ces désagréments est de faire appel à un expert. Le saddle fitting permet de trouver la meilleure selle en prenant en compte toutes les particularités physiques du cheval. Avant le rendez-vous avec un saddle fitter, il vous est tout de même possible de commencer vos recherches selon 7 critères qui sont primordiaux lors de l’achat d’une selle.

7 critères à prendre en compte pour choisir une selle d’équitation

  • La discipline
  • Les matériaux (cuir ou synthétique)
  • L’arçon
  • Les quartiers
  • La taille de la selle
  • Le budget
  • Le dos du cheval
critères choisir selle équitation

La discipline

Chaque discipline possède ses particularités. Il est alors important de choisir la selle qui répond au mieux aux besoins de la discipline. Déjà, il faut faire la différence entre l’équitation classique et l’équitation western qui présentent de fortes différences qui ne se constatent rien qu’à l’aspect général de la selle.

Globalement, en équitation classique, il est possible d’opter pour une selle mixte qui permet de pratiquer presque toutes les disciplines assez facilement. Cependant, lorsqu’un cavalier souhaite progresser davantage et se spécialiser, il est conseillé d’opter pour une selle répondant aux attentes de la discipline. Ainsi, les particularités des selles diffèrent entre le dressage, le saut d’obstacles ou le cross.

–          En dressage, la selle doit posséder de longs quartiers et une assise creuse afin de favoriser la descente de jambe du cavalier ainsi que son assise;

–          En saut d’obstacles, la selle est plus courte qu’en dressage et présente un siège plus plat ainsi que des quartiers avancés et plus courts afin de garantir l’équilibre et la proximité avec le cheval;

–          En cross, la selle est beaucoup plus plate et les quartiers sont plus avancés pour permettre au cavalier de varier ses équilibres à l’abord des obstacles. Notons également que les selles de cross sont presque systématiquement monoquartier pour offrir une réelle proximité entre le cheval et le cavalier que les selles à double quartier ne proposent pas.

Enfin, il existe d’autres disciplines comme l’amazone, les pony-games ou l’endurance qui demandent des particularités spécifiques pour la sécurité du cheval et du cavalier.

Les matériaux (cuir ou synthétique)

Aujourd’hui, les selliers proposent de multiples choix de matériaux afin d’étendre leur offre à une large gamme d’acheteurs. La première question à se poser quand vous souhaitez acheter une selle est l’utilisation que vous allez en faire. Une fois cette question éclairée, vous allez pouvoir choisir le revêtement de la selle : en cuir ou en synthétique.

Le cuir et le synthétique sont très différents, mais les diverses innovations de ces dernières années ont permis de réduire l’écart entre les matériaux. À l’heure actuelle, le cuir est choisi afin de garantir une qualité qui perdure dans le temps tandis que le synthétique est plutôt choisi par son faible coût et sa facilité d’entretien.

Nous vous proposons ainsi un comparatif des avantages et des inconvénients de chaque matériau :

Cuir :

+ Qualité;

+ Robuste;

+ Esthétique;

– Coûteux.

Synthétique :

+ Faible coût;

+ Entretien;

+ Adaptabilité;

– Esthétique.

Le synthétique possède aussi la particularité de se décliner en plusieurs sous-matériaux. Ainsi, le groupe sellier LIM a proposé ces dernières années une révolution en termes de selle avec la première selle en liège ! Initialement conçue par GT Concept, la selle en liège a été adoptée par un bon nombre de fabricants et la maison Devoucoux a ainsi ouvert la possibilité d’acheter toutes ses selles en finition liège. Un bon pas pour l’écologie et pour le confort de nos chevaux !

L’arçon

L’arçon représente le squelette de la selle, c’est lui qui permet de garantir le confort et la sécurité au cheval comme au cavalier. Il doit être assez rigide pour assurer la solidité de la selle et rester aux chocs, mais il doit également être assez souple pour favoriser le confort et la technicité.

Pour choisir un arçon, il faut s’intéresser à sa forme et sa composition.

La forme de l’arçon diffère selon la discipline choisie. En effet, comme nous l’avons vu précédemment, le dressage nécessite une assise plus creuse que le saut d’obstacles. Et bien, c’est grâce à la forme de l’arçon que nous pouvons y parvenir ! Ensuite, il existe deux familles d’arçons : les arçons en bois et les arçons synthétiques. Les arçons en bois sont assez rigides et sont davantage adaptés aux disciplines qui nécessitent un dos stable. En revanche, les arçons synthétiques en carbone, en résine ou en fibre composite sont beaucoup plus souples et ils permettent une meilleure adaptation.

Enfin, l’arçon doit être choisi en fonction de l’ouverture des épaules. Pour cela, il suffit simplement de mesurer l’écartement grâce à un outil dédié, c’est d’ailleurs la base du marché de la marque Wintec qui offre de multiples ouvertures d’arçons à changer soi-même. Il est très important de choisir une ouverture adaptée au cheval afin de ne pas bloquer le fonctionnement de ses épaules. Notons d’ailleurs qu’une selle trop étroite aura tendance à remonter depuis l’arrière, au niveau du troussequin, tandis qu’une selle trop large aura l’effet inverse en appuyant sur le troussequin et soulevant le pommeau.

critères choix selle équitation

Les quartiers

Comme nous l’avons vu précédemment, les quartiers des selles sont ajustables selon les disciplines… Mais pas que ! En effet, tout comme le siège, ces derniers sont adaptables selon la morphologie du cheval et du cavalier.

Chez le cheval, les quartiers reposent au niveau des épaules. Il faut donc opter pour une selle qui ne gênera pas le cheval dans ses mouvements. Ainsi, des quartiers trop avancés créeront des blocages dans les épaules lors des déplacements et du saut tandis que des quartiers trop courts formeront des points de pression derrière les épaules qui limiteront les mouvements du cheval.

Pour le cavalier, les quartiers doivent également être adaptés afin de le placer dans une bonne position. Ainsi, un cavalier aux longues jambes nécessitera des quartiers plus avancés tandis qu’un petit gabarit se contentera de quartiers plus courts.

Nous vous avons également parlé de selle monoquartier ou de selle à doubles quartiers… Mais quelles sont les différences ?

Globalement, ce sont les selles à doubles quartiers qui sont les plus répandues. Elles se reconnaissent par un sanglage haut, c’est-à-dire que les contre-sanglons sont attachés au niveau du siège. Ce type de selle est généralement utilisé en saut d’obstacle et elle apporte une souplesse dans le sanglage. Au contraire, les selles monoquartier possèdent des contre-sanglons bas, et on procède alors à un sanglage avec une sangle courte. Cette selle favorise la proximité avec le cheval et la liberté de mouvement.

Les différents types de quartiers influent grandement sur votre position, n’hésitez donc pas à vous rapprocher d’un saddle fitter pour trouver la perle rare qui sera adaptée à votre cheval et à vous !

La taille de la selle

Il n’y a pas que les quartiers qui comptent lorsque l’on parle de la taille d’une selle. Il faut également tenir compte de la taille du siège.

La taille du siège joue beaucoup dans l’équilibre de la selle sur le dos du cheval. Le centre de la selle doit se poser sur le centre de gravité du cheval afin de garantir un équilibre parfait. Il est même couramment dit dans les écuries qu’avec une selle parfaitement adaptée et un cavalier bien équilibré, une sangle est inutile. Bien évidemment, en pratique cela est impossible, mais il faut tout de même garder ce point de vue en tête : si la selle n’est pas stable une fois posée sur le dos du cheval, elle n’est bien évidemment pas adaptée.

Le saddle fitting permet de trouver une selle qui répond aux attentes du cavalier et du cheval. Il ne faut pas qu’une selle soit trop longue pour ne pas appuyer sur les lombaires du cheval, mais il ne faut pas qu’elle soit trop courte pour ne pas bloquer les mouvements du cheval dans ses déplacements.

 Du côté du cavalier, on peut généralement se référer au tableau suivant :

Taille de pantalon3436 – 3838 – 4042 – 4446 – 48
Taille de selle16’51717’51818’5
critères comment choisir selle équitation

Le budget

Un critère très important lors du choix d’une selle est le budget accordé. En général, il est conseillé de choisir son portefeuille avant de se lancer dans les recherches, car on peut vite être dépaysé.

Généralement, une selle synthétique commence dans les alentours de 400€ et peut atteindre jusqu’à 1500€ selon les modèles. En revanche, les selles en cuir sont plus onéreuses et débutent généralement autour de 700€ pour atteindre plus de 6000€ pour les marques les plus prestigieuses.

Heureusement, il est possible de se faire plaisir même avec un petit budget en optant pour l’occasion. En effet, les selles d’occasion sont de bons compromis entre technicité et budget ! Pour éviter les arnaques, les selliers proposent depuis ces dernières années des services de dépôt-vente où il est possible de trouver des selles haut de gamme à prix cassé. N’hésitez pas aussi à vous rendre en brocante ou en vide grenier où l’on peut faire de magnifiques trouvailles.

Attention cependant à faire vérifier l’état de la selle et plus particulièrement celui de l’arçon ! Retrouvez notre article complet sur la vérification de l’arçon d’une selle . En effet, un arçon endommagé causera un changement d’équilibrage de la selle et une position inadaptée sur le dos du cheval à l’origine de potentielles douleurs. 

Le dos du cheval  

Chaque cheval possède un dos unique et il faut prendre en compte ce critère lors du choix d’une selle. Globalement, certains chevaux auront un dos standard facile à seller. Cependant, dans d’autres cas il est beaucoup plus compliqué de trouver une selle adaptée.

Une selle doit être ergonomique, elle doit pouvoir reposer sur le dos du cheval sans exercer de contraintes sur les muscles, les os ou les nerfs. Si une pression est exercée, les muscles du dos se contractent localement et cela altère le fonctionnement général du muscle. Les muscles étant reliés à diverses structures nerveuses, des phénomènes d’hypertrophie ou d’atrophie seront déclenchés et ils découleront par la suite sur des courbatures et contractures. Dans certains cas, le cheval anticipera la douleur et cherchera à éviter la douleur en ne voulant pas se laisser seller.

Afin de choisir la meilleure selle adaptée au dos de votre cheval, il est indispensable de passer par la case du saddle fitting. Aujourd’hui beaucoup de selliers proposent des « experts », mais leur but n’est pas nécessairement de trouver la meilleure selle, certains employés ne connaissant même pas le fonctionnement du dos du cheval.

Il faut également se méfier des selles dites « sur-mesure » dans la mesure où laquelle de nombreuses marques ne proposent en fait que du milieu de gamme qui ne correspondra pas systématiquement aux besoins de votre cheval.Le saddle fitter sera alors là pour vous guider en écoutant réellement les besoins de votre cheval.

Pour résumer, le choix d’une selle doit se baser sur divers critères qui tenteront de se rapprocher de la perfection. Ces critères ne sont pas à négliger, car ils peuvent avoir un impact réel sur la santé du cheval en cas d’erreur. Notons enfin qu’en cas de doute, il est fortement conseillé de faire appel à un saddle fitter qui sera le seul à pouvoir garantir que la selle est adaptée à votre cheval.

Newsletter

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de Confidentialité. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur les liens de désabonnement présents dans les e-mails ou en nous écrivant à fanny@equiswap.com.

J'ai lu et accepte les termes et les conditions

Ces articles peuvent vous plaire …

Les différentes muserolles et leurs actions ?

Les différentes muserolles et leurs actions ?

Quelles sont les actions des différentes muserolles ? Lors de la préparation du cheval, il est important de vérifier que le matériel est adapté. Après avoir vu si l’arçon d’une selle était adaptée, nous allons nous intéresser au filet et plus précisément à la...

lire plus
Qu’est-ce que le Saddle Fitting ?

Qu’est-ce que le Saddle Fitting ?

Saddle fitting, bit-fitting,… Ces dernières années, de nouveaux mots sont apparus dans notre vocabulaire équestre, mais qu’est-ce qu’ils veulent dire ? Quelles sont leurs utilités ?  Aujourd’hui, nous vous proposons un article complet sur le saddle fitting afin...

lire plus
Les 8 anti-mouches naturels pour cheval

Les 8 anti-mouches naturels pour cheval

Les anti-mouches naturels pour le cheval ne sont pas négligeables dès que les températures grimpent. En effet, les mouches et autres insectes volatiles ont tendance à gêner le cheval au quotidien. Dans certains cas, ces nuisibles peuvent également être vecteurs de...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire