Les différentes muserolles et leurs actions ?

par | Août 5, 2021 | Matériel cheval

Quelles sont les actions des différentes muserolles ? Lors de la préparation du cheval, il est important de vérifier que le matériel est adapté. Après avoir vu si l’arçon d’une selle était adaptée, nous allons nous intéresser au filet et plus précisément à la muserolle.

Il existe plusieurs muserolles avec des actions différentes et il est important d’opter pour un modèle adapté afin de garantir le confort au cheval et la sécurité au cavalier. Nous vous proposons alors de découvrir les actions des différentes muserolles ainsi que leur ajustement.

Quelles muserolles utiliser et quelles sont leurs actions ?

La muserolle a pour objectif de fermer la bouche du cheval lors du travail. Elle permet de maintenir le mors en place et de bloquer la mobilité de la mâchoire. Ainsi la langue ne peut plus passer par-dessus le mors.

La muserolle française

muserolle française équitation
Crédit : Dyon

La muserolle française est la muserolle la plus courante et la plus douce. Elle permet de restreindre l’ouverture de la bouche du cheval sans être trop sévère. Elle permet en effet au cheval de pouvoir jouer avec son mors et de bouger sa langue sans problème.

La muserolle française est très simple à utiliser et elle est utilisée comme première muserolle chez le jeune cheval. Elle est généralement en cuir ou en corde mais elle peut également être « pullback », c’est-à-dire qu’elle est doublée jusque derrière le menton.

La muserolle combinée

muserolle combinée équitation
Crédit : CWD

La muserolle combinée s’est inspirée de la muserolle française. Elle est composée d’une simple muserolle française à laquelle un noseband a été ajouté. Un noseband est une boucle en cuir qui se place en avant du mors du cheval et qui est reliée à la muserolle. Ce dispositif permet d’accentuer les effets de la muserolle française en limitant d’autant plus l’ouverture de la bouche du cheval.

Le noseband est assez controversé car mal réglé, il peut causer des gênes respiratoires au cheval. C’est donc un dispositif à placer entre de bonnes mains.

La muserolle croisée

muserolle croisée équitation action
Crédit : CWD

La muserolle croisée est composée de deux niveaux qui se croisent au centre du chanfrein du cheval. C’est une muserolle qui agit sur le chanfrein et sur la mâchoire afin de limiter davantage l’ouverture de la bouche que dans le cas d’autres muserolles. Un renfort en mouton est souvent placé au croisement des deux niveaux afin de ne pas blesser le cheval.

La muserolle croisée est délicate à ajuster car il est facilement possible de blesser les apophyses zygomatiques avec les anneaux de la muserolle.

La muserolle allemande

muserolle allemande équitation action
Crédit : Dyon

La muserolle allemande était beaucoup utilisée à l’époque mais un petit peu moins actuellement. Cette muserolle est placée plus bas qu’une muserolle traditionnelle, devant le mors au niveau de la commissure des lèvres. Ce système permet de maintenir la bouche du cheval fermée tout en évitant les changements de direction. En fait, elle limite beaucoup le mouvement du mors dans la bouche.

Petite anecdote : cette muserolle a souvent été vue dressage et en saut d’obstacles, principalement portée par le crack Qabar Des Monceaux !

La muserolle pull back

La muserolle pull back est présente sur les filets à muserolle française. Ce type de muserolle permet d’apporter du confort au cheval tout en limitant l’ouverture de sa bouche et les mouvements du mors dans cette dernière.

En effet, la muserolle Pull Back est plus large au niveau du chanfrein et de la barbe tout en restant fine sur les côtés. Notons également que le système de fermeture diffère puisqu’il s’agit d’un coulissement.

La muserolle side pull

side pull équitation
Crédit : Eric Thomas

Le side pull est une muserolle qui permet de monter sans mors, pratiquer le « bitless ». Elle ressemble à un bridon classique auquel on a supprimé le mors et les montants de mors. Le side pull agit alors sur le chanfrein. Dans certains modèles, il s’agit d’une corde qui exerce une pression sur ce dernier tandis que pour d’autres il s’agit seulement d’une simple bande de cuir.

La double muserolle

double muserolle équitation
Crédit : Dyon

La double muserolle est principalement proposée par les marques d’équitation Dyon et Silver Crown. C’est un nouvel équipement sur le marché qui permet de combiner les actions de plusieurs muserolles. En effet, la double muserolle est composée de deux niveaux qui agissent respectivement comme une muserolle française et une muserolle allemande.

Elle est très utilisée en CSO.

Comment bien ajuster sa muserolle ?

Il est très important d’ajuster correctement sa muserolle afin de ne pas blesser le cheval. Trop lâche, elle n’aura aucun effet. Trop serrée, la muserolle sera néfaste et douloureuse pour le cheval. Il faut donc trouver le juste milieu entre le confort et la technicité afin de permettre au cheval d’être libre dans sa bouche mais en gardant un niveau de précision convenable. Chaque muserolle s’ajuste différemment.

La muserolle française

Il est généralement conseillé de régler la muserolle française à deux doigts sous l’apophyse zygomatique mais comme nous l’avons déjà vu dans l’article du réglage de la muserolle, c’est une mauvaise idée reçue.

En effet, selon les bit-fitter, cette position de la muserolle gêne la respiration du cheval et lui cause des douleurs en appuyant sur un os nasal.

La muserolle française doit être réglée au plus près de l’apophyse zygomatique. Il est aussi conseillé d’opter pour une muserolle large afin de répartir la pression équitablement. Au niveau du serrage, il est primordial de pouvoir passer au moins 2 doigts entre la muserolle et la peau du cheval. Cela permettra au cheval de pouvoir continuer à jouer avec son mors.

La muserolle combinée

La muserolle combinée s’ajuste de la même façon que la muserolle française en plaçant la muserolle au plus près de l’apophyse zygomatique et faisant passer le noseband devant le mors. Il ne doit pas être trop serré mais il doit rester à sa place lors du travail.

La muserolle croisée

La muserolle croisée doit impérativement être bien ajustée car son croisement au niveau de l’os nasal peut être à l’origine de douleurs et de gêne respiratoire. Les anneaux de la muserolle doivent se placer au niveau du bas de la joue du cheval, et le niveau le plus haut doit se fermer au niveau du creux entre l’auge et la ganache. Une fois fermée, elle doit toucher la peau du cheval sans être trop tendue. La deuxième partie de la muserolle doit s’ajuster de la même façon qu’un noseband.

La muserolle allemande

La muserolle allemande est une muserolle assez sévère car elle repose sur le bas du chanfrein, au niveau de l’os nasal. Elle ne doit donc pas être trop serrée au risque de gêner la respiration du cheval et lui provoquer de fortes douleurs. On doit donc pouvoir passer environ deux doigts entre la peau du cheval et la muserolle.

La muserolle pull back

La muserolle pull back est présente sur de nombreux bridons du marché. Elle ne nécessite pas un réglage particulier mais doit répondre aux attentes spécifiques du type de muserolle concerné. Ainsi un bridon à muserolle française pull-back ne s’ajuste pas de la même façon qu’un bridon à muserolle allemande pull-back.

La muserolle side pull

Le side pull permet de monter sans mors. Il est généralement en corde ou nylon, il faut donc l’ajuster correctement afin de ne pas blesser le cheval. Il doit être positionné au niveau de l’os nasal et en aucun cas au niveau des cartilages. Les triangles ou les anneaux doivent quant à eux être positionnés au plus bas de la joue du cheval.

La double muserolle

La double muserolle est une combinaison d’une muserolle française et d’une muserolle allemande. Il faut donc ajuster la muserolle du haut au plus près de l’apophyse zygomatique et celle du bas devant le mors.

Pour résumer, il existe différentes muserolles qui permettent de répondre aux besoins des chevaux et des disciplines. Une fois la muserolle choisie, il est important de l’ajuster correctement afin qu’elle soit efficace mais pas néfaste pour le cheval. En effet, une muserolle mal ajustée peut déclencher de fortes douleurs et des gênes respiratoires sur le court et long terme. Après avoir opté pour une muserolle adaptée, qu’en est-il des enrênements de votre cheval ? N’hésitez pas à consulter notre guide complet des enrênements !

Newsletter

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de Confidentialité. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur les liens de désabonnement présents dans les e-mails ou en nous écrivant à fanny@equiswap.com.

J'ai lu et accepte les termes et les conditions

Ces articles peuvent vous plaire …

Protections cheval : Comment faire le bon choix ?

Protections cheval : Comment faire le bon choix ?

Comment choisir les protections de mon cheval ? Les protections du cheval permettent de protéger le cheval durant le travail. Il existe différents types de protections : les guêtres, les protège-boulets, les bandes et les cloches.  Toutes ces protections ont pour...

lire plus
Les différents types d’enrênement

Les différents types d’enrênement

Quels sont les différents types d’enrênements d'équitation ? Les enrênements sont couramment utilisés en équitation comme aide ponctuelle dans le travail du cheval. Il existe une multitude d’enrênements en équitation qui permettent de répondre à divers besoins du...

lire plus
Qu’est-ce que le Saddle Fitting ?

Qu’est-ce que le Saddle Fitting ?

Saddle fitting, bit-fitting,… Ces dernières années, de nouveaux mots sont apparus dans notre vocabulaire équestre, mais qu’est-ce qu’ils veulent dire ? Quelles sont leurs utilités ?  Aujourd’hui, nous vous proposons un article complet sur le saddle fitting afin...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire