Mon cheval m’embarque : Comment réagir ?

par | Mai 12, 2020 | Trucs Astuces

Avant de savoir comment réagir, il est important d’identifier le problème de votre cheval. Un cheval n’embarque pas son cavalier par simple plaisir. Une raison vient se construire dans la tête de votre cheval.

Un cheval peut embarquer son cavalier à cause de trois éléments (La douleur, la peur ou un mauvais équilibre). Pour plus d’informations vous pouvez consulter l’article pourquoi mon cheval m’embarque-t-il ?

Dans cette fiche pratique, nous allons nous intéresser aux différentes techniques à utiliser pour un cheval qui embarque et les exercices utiles pour le canaliser

Les techniques à adopter selon sa discipline

Selon la discipline qu’on exerce, les techniques et les types d’exercice seront diverses et variés. Nous allons ici nous intéresser à trois types de disciplines soit le Dressage, le saut d’obstacles et le travail en extérieur (En balade)

Comment réagir lorsque mon cheval m’embarque en dressage

Dans un premier temps, nous allons nous intéresser à la discipline du dressage. Le dressage est la base du travail du cheval. Généralement, le premier réflexe des cavaliers lorsque le cheval embarque est de lui imposer une embouchure plus forte. Avant de prendre cette décision radicale, plusieurs techniques peuvent être réalisées.

Un cheval qui embarque sur le plat peut soit avoir peur, soit avoir mal, soit avoir un problème d’équilibre. L’objectif final du cavalier est d’obtenir la décontraction de la mâchoire de son cheval. Si on utilise un mors plus dur, vous obtiendrez un effet de force et donc de contraction, ce qui empirera votre problème…

Le but n’est pas de changer radicalement et d’infliger à son cheval un mors plus dur mais plutôt d’utiliser les méthodes douces et de continuer à travailler son cheval sur les bases du dressage, le respect mais aussi le dressage en main.

Cheval et cavalier en dressage

 L’objectif est de resensibiliser et de rééduquer le cheval à vos demandes. Vous devez éduquer la bouche de votre cheval pour qu’il puisse suivre l’ordre venant de votre main. Vous pouvez réaliser des exercices tels :

Utiliser la longe ou des longues rênes :

Il s’agit ici d’une technique de dressage que vous pourrez utiliser dans un premier cadre de travail. Vous pourrez observer et anticiper les réactions de votre cheval.  Cela vous permettra de sensibiliser votre cheval à la voix et à vos demandes et ainsi d’obtenir une relation plus forte.

Travailler son cheval rênes longues :

Il s’agit d’une technique qui vous permettra de reprendre le travail dans la douceur et ainsi obtenir la décontraction de la mâchoire de votre cheval. Vous pouvez commencer par des séances rênes longues au pas. Vous pouvez réaliser des transitions ou des épaules en dedans et des hanches en dedans.

 L’objectif est que votre cheval réponde à vos jambes, votre assiette et votre corps. Une fois le travail bien réalisé vous pouvez passer à l’allure supérieure.

Travailler en écartant vos mains :

L’objectif est de décontracter votre cheval. Si vous écartez vos mains, votre cheval aura tendance à descendre et donc à se relaxer.

Travailler les actions de votre main :

Lorsque vous demandez une action à votre cheval, pensez toujours à relâcher ensuite. L’objectif n’est pas d’avoir une tension continue dans la bouche de son cheval mais d’être le plus léger possible. On cherche à obtenir décontraction et agréabilité.

Contacter des professionnels :

Vous pouvez aussi avoir recours à des professionnels qui vous aideront et vous accompagneront dans ces démarches de réeducations.                            

La rééducation d’un cheval est un travail de longue haleine, qui prend beaucoup de temps. Le chemin peut être long mais les résultats seront au rendez-vous !

Comment réagir lorsque mon cheval m’embarque à l’obstacle

En saut d’obstacles, le mors doit être d’un confort optimal pour le cheval. Généralement, les mors utilisés dans cette discipline sont des mors relativement doux tels que le mors de bride doux ou le mors double brisure.

Quand le cheval embarque en CSO, même pour cette discipline, l’objectif n’est pas de changer de mors radicalement. Si votre cheval à tendance à vous embarquer à l’obstacle ou même en extérieur, c’est aux bases de dressage qu’il faut revenir.

Travailler son cheval sur le plat est la première règle impérative à respecter avant de sauter. Vous devez vous assurer que votre cheval est parfait aux trois allures. Lorsque votre monture sera régulière et stable, vous pourrez recommencer le travail à l’obstacle.

Cheval à l'obstacle

On retrouve plusieurs situations lorsqu’un cheval embarque à l’obstacle :

  1.  Le cheval qui embarque à la réception de l’obstacle
  2.  Le cheval qui nous emmène vers la barre.

Il existe plusieurs techniques et exercices pour limiter ce phénomène :

Vérifier la santé de son cheval :

Notamment vérifier s’il n’a pas mal au dos. En effet, le cheval peut avoir peur d’encaisser le poids de son cavalier à la réception de l’obstacle, ou alors il peut avoir peur d’une reprise de main trop forte etc…

Travailler sur les barres au sol :

Cet exercice est nécessaire pour canaliser son cheval. Vous pouvez commencer avec une barre au sol puis en ajouter au fur et à mesure des séances. Commencez au pas, au trot puis au galop. Vous pouvez passer à l’allure supérieure lorsque le cheval à bien réalisé l’exercice.

Travailler sur des cavalettis ou des lignes :

Une fois le travail des barres au sol acquis, le travail sur les cavalettis ou les lignes est un très bon exercice. Cela permettra à votre cheval de se mécaniser et de se réguler seul par rapport aux contrats de foulées. Vous n’avez plus qu’à penser à vous décontracter pour décontracter votre cheval !

Se détendre est un élément extrêmement important à cheval, il changera votre position et améliorera l’attitude de votre cheval. Ne le négligez pas !

Comment réagir lorsque mon cheval m’embarque en extérieur

En extérieur, le principe du mors est le même que sur le plat et à l’obstacle. Changer pour un mors plus dur n’est toujours pas la solution miracle. Si votre cheval à tendance à vous embarquer de manière régulière en extérieur, vous pouvez avoir recours à diverses solutions :

Cheval en extérieur/balade

Détendez votre cheval avant :

En effet, vous pouvez commencer par monter votre cheval en carrière pendant 15/30 minutes ou le lâcher dans le rond de longe pour qu’il se défoule !

Faites des balades en mains en extérieur :

Si votre cheval a peur, rassurez-le, faites-le brouter et parlez-lui. En revanche, si votre cheval se montre irrespectueux, soyez ferme.

Réalisez des exercices :

Comme si vous étiez dans la carrière, maintenez l’attention de votre cheval (Epaule en dedans, trotting etc..). Cela permettra de le canaliser et de l’occuper.

Si votre cheval vous embarque de manière régulière en extérieur, il est conseillé dans un premier temps de régler ces problèmes en carrière puis ensuite de reprendre le travail en extérieur. Un cheval qui vous embarque de manière régulière en extérieur peut s’avérer très dangereux, c’est pour cela qu’il est préconisé de reprendre à zéro le travail sur le respect des règles, c’est-à-dire le dressage du cheval.

En résumé, réagir au cheval qui embarque n’est pas si facile que ça en a l’air. Il est préférable de prendre du recul et de se poser les bonnes questions avant d’envisager un changement de mors plus dur. Il faut faire attention aux mors sévères et aux enrênements : ils cachent généralement les problèmes au lieu de les corriger.

N’oubliez pas que le mors de votre cheval doit impérativement être à la taille de votre cheval. Pour cela, vous pouvez consulter l’article sur le guide des tailles des mors.

L’objectif principal est surtout d’analyser son cheval et de le travailler de manière progressive sans brûler les étapes, que ce soit dans le travail en main ou monté. Et surtout, n’oubliez pas de récompenser votre cheval lorsqu’il fait ce que vous attendez de lui.

Utiliser un mors plus dur vous donnera un résultat direct et douloureux pour le cheval mais sur le court terme. A l’inverse, les techniques plus douces vous permettront d’obtenir un résultat peut être pas de manière immédiate mais plus solide sur le long terme. A vous de choisir !

Newsletter

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de Confidentialité. Vous pouvez à tout moment vous désinscrire en cliquant sur les liens de désabonnement présents dans les e-mails ou en nous écrivant à fanny@equiswap.com.

J'ai lu et accepte les termes et les conditions

Ces articles peuvent vous plaire …

Mon cheval s’encapuchonne : Quel mors peut m’aider ?

Mon cheval s’encapuchonne : Quel mors peut m’aider ?

Votre cheval s’encapuchonne régulièrement? Avant toute chose, il est important de comprendre : pourquoi son cheval réagit-il de cette manière. Une fois le problème analysé, plusieurs solutions s’offrent à vous. Le travail du cheval dans un premier temps et le changement de mors dans un deuxième temps si nécessaire. Pour plus d’informations, cliquez sur l’article.

lire plus
Pourquoi mon cheval m’embarque-t-il ?

Pourquoi mon cheval m’embarque-t-il ?

Mais, quelle drôle d’histoire lorsqu’on se tient sur petit tonnerre à vive allure et que le contrôle est totalement perdu... Cette sensation qui peut parfois se transformer en angoisse et devenir réellement dangereuse. Mais essayons de re contextualiser le sujet....

lire plus

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Mon cheval m'embarque : quel mors peut m'aider? - Equiswap - - […] Avant de prendre l’initiative de changer de mors, le cavalier doit se remettre lui-même en question (sur sa position,…

Soumettre un commentaire

leo elementum Nullam nunc id ipsum sit at velit, quis,